BRUXELLES, 18 Mai (KUNA) - Le Parlement européen et les pays de l'Union européenne (UE) sont parvenus à un accord temporaire sur un projet de nouvelles règles pour l'initiative carte bleue qui fixe les conditions d'entrée et de séjour des personnes hautement qualifiées venant de l'extérieur de l'Europe vivre et travailler dans l’UE.

L’UE a déclaré, lundi, dans un communiqué que les nouvelles règles, qui remplaceront les règles actuelles, harmoniseront davantage les conditions d'entrée et de séjour des travailleurs hautement qualifiés et augmenteront l'attractivité de la carte bleue pour l’UE.

Elle a ajouté que le nouveau projet fournira des règles efficaces pour attirer des travailleurs hautement qualifiés dans l'UE, y compris des conditions d'admission plus flexibles, des droits renforcés et la possibilité de se déplacer et de travailler plus facilement entre les pays membres de l’UE.

L’UE a indiqué que pour attirer et retenir des travailleurs hautement qualifiés de l'extérieur de l'UE, les membres de la famille des titulaires de la carte bleue pourront les accompagner et accéder au marché du travail de l'UE.

 A son tour, la commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson, a commenté cet accord temporaire, affirmant que "les travailleurs migrants apportent déjà une contribution importante à l'économie de l'UE et que notre société en déclin et vieillissante nécessite de continuer à attirer des compétences et des talents étrangers". (FIN)(N.K.)(N.A.)