A+ A-

Le Centre koweïtien de prévention et de contrôle des maladies, un levier stratégique pour la santé publique

Le Centre koweïtien de prévention et de contrôle des maladies
Le Centre koweïtien de prévention et de contrôle des maladies

KOWEÏT, 12 Juin (KUNA) - Le ministre de la Santé, Ahmed Al-Awadhi, a déclaré que l'ouverture du Centre koweïtien de prévention et de contrôle des maladies est considérée comme une étape stratégique importante dans le secteur de la santé publique au Koweït et fait partie d’une vision stratégique globale visant à renforcer le système de santé et à parvenir à un développement durable.

Al-Awadhi a confirmé dans une déclaration, mercredi, aux journalistes que le centre est un consultant en matière de surveillance réglementaire de la santé publique avec une administration nationale soucieuse de communiquer avec la région et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour surveiller et prévenir la propagation des maladies et les combattre.

Il a ajouté que le centre vise à améliorer les indicateurs de santé publique et accroître les performances et l'efficacité de ce secteur, notant que certaines des tâches du centre consistent à renforcer les capacités du système de santé à relever les défis grâce à des méthodologies, des preuves scientifiques, l'analyse des statistiques nationales de santé et la préparation de plans, programmes et stratégies pour protéger et promouvoir la santé publique et la santé communautaire, en coordination avec les départements de spécialisations en santé publique au sein du ministère.

Le centre, qui comprend les Départements des urgences et des politiques et de l'information de santé publique, entreprend les tâches de préparation et de réponse aux urgences de santé publique et aux catastrophes naturelles et de réduction de leur impact sur la santé en coordination et coopération avec les autorités compétentes au sein et à l'extérieur du ministère.

Il travaillera également directement avec les laboratoires concernant les informations relatives aux menaces pour la santé publique liées aux maladies émergentes, aux épidémies et à la résistance aux antibiotiques.

De même, le ministre de la Santé a souligné que le centre s'occupe de préparer des plans, des programmes et des stratégies pour protéger et améliorer la santé publique et réduire les menaces épidémiologiques et environnementales au Koweït en coopération avec les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Pour sa part, le sous-secrétaire adjoint aux affaires de santé publique, Al-Mundhir Al-Hasawi, a confirmé que le centre répond au développement des capacités pour faire face aux défis sanitaires et assurer une réponse efficace aux épidémies et aux urgences. (Fin). (G.K.).