A+ A-

Le Koweït appelle à redoubler d'efforts pour protéger les civils dans les conflits armés

Le représentant permanent du Koweït auprès des Nations unies, l'ambassadeur Tarek Al-Bannai
Le représentant permanent du Koweït auprès des Nations unies, l'ambassadeur Tarek Al-Bannai

NEW YORK, 24 Mai (KUNA) - Le représentant permanent du Koweït auprès des Nations unies, l'ambassadeur Tarek Al-Bannai, a appelé à redoubler d'efforts pour protéger les civils dans les conflits armés, conformément aux obligations stipulées dans le droit international humanitaire.

« Les civils portent constamment le fardeau des conflits dans le monde, car aujourd'hui, deux milliards de personnes vivent dans des endroits touchés par des conflits armés, tandis qu'un nombre record de civils sont confrontés aux conséquences humanitaires des conflits, notamment les déplacements et l'insécurité alimentaire », a déclaré Al-Bannai dans une discours au nom du Groupe des amis de la protection des civils dans les conflits armés lors du débat public du Conseil de sécurité hier soir, mardi, sur la garantie de la sécurité et de la dignité des civils dans les conflits.

Il a ajouté que le rapport du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres sur la protection des civils pour cette année se concentre fortement sur les conflits et la faim et indique qu'un grand nombre de personnes souffrent de graves niveaux d'insécurité alimentaire causés principalement par les conséquences de conflits armés.

Il a souligné la nécessité de redoubler d'efforts pour prévenir et atténuer la faim dans les conflits en protégeant les sources de nourriture, le matériel de secours humanitaire et les travailleurs dans le domaine des secours conformément au droit international.

Al-Bannai a ajouté que le Groupe des amis appelle toutes les parties au conflit armé à respecter leurs obligations envers les civils et à veiller constamment à épargner les biens civils, y compris les biens nécessaires à la production et à la distribution de nourriture.

Par ailleurs, il a affiché sa préoccupation par le nombre croissant de personnes portées disparues en raison du conflit armé, soulignant la nécessité de déployer des efforts pour répondre aux besoins des familles touchées. (Fin)(A.F.) (G.K.).

New York, 24 Mai (KUNA) - Le représentant permanent du Koweït auprès des Nations unies, l'ambassadeur Tarek Al-Bannai, a appelé à redoubler d'efforts pour protéger les civils dans les conflits armés, conformément aux obligations stipulées dans le droit international humanitaire.

« Les civils portent constamment le fardeau des conflits dans le monde, car aujourd'hui, deux milliards de personnes vivent dans des endroits touchés par des conflits armés, tandis qu'un nombre record de civils sont confrontés aux conséquences humanitaires des conflits, notamment les déplacements et l'insécurité alimentaire », a déclaré Al-Bannai dans une discours au nom du Groupe des amis de la protection des civils dans les conflits armés lors du débat public du Conseil de sécurité hier soir, mardi, sur la garantie de la sécurité et de la dignité des civils dans les conflits.

Il a ajouté que le rapport du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres sur la protection des civils pour cette année se concentre fortement sur les conflits et la faim et indique qu'un grand nombre de personnes souffrent de graves niveaux d'insécurité alimentaire causés principalement par les conséquences de conflits armés.

Il a souligné la nécessité de redoubler d'efforts pour prévenir et atténuer la faim dans les conflits en protégeant les sources de nourriture, le matériel de secours humanitaire et les travailleurs dans le domaine des secours conformément au droit international.

Al-Bannai a ajouté que le Groupe des amis appelle toutes les parties au conflit armé à respecter leurs obligations envers les civils et à veiller constamment à épargner les biens civils, y compris les biens nécessaires à la production et à la distribution de nourriture.

Par ailleurs, il a affiché sa préoccupation par le nombre croissant de personnes portées disparues en raison du conflit armé, soulignant la nécessité de déployer des efforts pour répondre aux besoins des familles touchées. (Fin)(A.F.) (G.K.).