A+ A-

Le Koweït, précurseur dans la coopération avec l'OMS pour contenir les répercussions du coronavirus

La directrice du département des relations sanitaires internationales du ministère de la Santé, Rehab Al-Watian.
La directrice du département des relations sanitaires internationales du ministère de la Santé, Rehab Al-Watian.

KOWEÏT, 23 Juin (KUNA) -- Le ministère de la Santé a indiqué que le Koweït est l'un des premiers pays à coopérer et à communiquer avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le suivi et la maîtrise des répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

L’annonce a été faite par la directrice du département des relations sanitaires internationales du ministère, Rehab Al-Watian, aux journalistes en marge de la réunion avec le représentant permanent de l'OMS pour la région de la Méditerranée orientale au Koweït, Asaad Hafidh, et les agents de liaison du ministère de la Santé dans les locaux de l'Institut koweïtien pour les spécialisations médicales.

Selon Al-Watian, le Koweït a été le premier pays à être visité par l'OMS en février de l'année dernière, ce qui montre la relation solide qu'il entretient avec l'organisation, ainsi que son souci de suivre les événements mondiaux à cet égard.

Elle a souligné que l'objectif de cette réunion est avant tout introductif, car le représentant permanent de l'OMS au Koweït sera présenté aux agents de liaison du ministère, qui assurent le contact entre le ministère et l'organisation, indiquant que leur rôle est de soumettre à l'OMS les rapports, les informations et les chiffres requis.

Elle a indiqué que la présence du bureau de l'organisation dans le pays renforcera les relations entre les deux parties et augmentera la communication et le suivi continu et donnera sans aucun doute des résultats clairs et mettra en lumière les efforts du Koweït dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

À son tour, le représentant permanent de l'OMS pour la région de la Méditerranée orientale au Koweït, Asaad Hafidh, a expliqué qu'il existe un ensemble de règles très précises sur la base desquelles la coordination et la coopération entre l'organisation et le ministère koweitien de la Santé sont effectuées.

Il a souligné que la réunion d’aujourd’hui a pour but de discuter plus efficacement les bases fondamentales dans les domaines de la coopération et du soutien technique par l'OMS.

Concernant la prochaine stratégie de travail, Hafidh a expliqué que le bureau de l'organisation cherche à connaître pleinement les besoins du Koweït et les ajouts que l'organisation peut apporter pour soutenir la réalisation des objectifs du plan de développement dans le domaine de la santé.

De son côté, l'épidémiologiste du Bureau régional de l'OMS, Amjad Al-Khouli, a souligné que la présence d'un bureau de l’OMS au Koweït documente les relations entre les deux parties, soutient le ministère koweïtien de la Santé et facilite l'échange d'informations et de données de manière transparente.

Il a fait part des rapports de l'OMS sur les efforts déployés par le Koweït afin de limiter la propagation du coronavirus. (Fin)(M.F.)(G.K.)